Pinned toot

Being bipolar means routines are one of the main focus for stability.

I've tried, abandoned, and tried over again many routines but nothing sticks with me. Either I get triggered and go in a new phase and let go of my prior stability, or it's a routine a bit too strong for the strength I have while living with CPTSD and OSDD.

So, I'm just asking this here because this instance has a huge amount of character per toot :

Do you have any app helping you managing your routine? Not something like habitica, but something with simple good simple visuals which helps you seeing what your week is going to be and easy to manage?

Thanks ~
If it works on both a /e/ phone and a computer that's definitely a plus.

Du sel, santé mentale 

Je déteste que quand un diag est avancé pour moi, une partie des concernées de l'entourage, et autres médecins vus occasionnellement me sortent TOUJOURS que je suis trop stable pour avoir des problèmes ou qu'on donne ce diag comme on donnerait des bonbons.

Pardon, je suis pas stable. Par contre l'apparente stabilité, je vous aide : ça s'appelle le trauma.

Aujourd'hui les gens dehors ont décidé de confondre mon couple pour un couple de lesbienne.

Et le problème n'est pas là.

Le problème, c'est que ces gens là nous ont à plusieurs reprises FELICITES parce qu'on se tenait la main ou qu'on existait

Ces gens là, systématiquement des mecs avec leur male gaze trademark

Foutez nous la paix

If you wonder what bipolar compulsive buying looks like :

Mastodon peut être un si petit milieu parfois, que ça m'a pris du temps d'apprendre à arrêter de suivre, ou à mute des gens (indéfiniment ou pour quelques temps), de peur du jugement ou de ce que la personne le remarquerait et n'apprécierait pas des masses.

Je sais pas pourquoi. Sur des relations physiques, je prends littéralement de la distance si j'ai besoin, explications ou pas, pourquoi pas ici du coup ?
(je ne parle pas de relations d'amitié établies où je ghosterais du jour au lendemain, je fais pas ça)

Mais c'est important en vrai. Faut apprendre à mute, unfollow, etc, et on n'a pas de compte à rendre là dessus.

Les cliniques qui virent leur patient à la moindre scar ou perte de poids :

J'ai des questions.

Violence de validiste mes deux. :) 

Les gens valides en société ont passé plus de temps à me dire de trouver des amis qui vont bien, plutôt que de se questionner sur pourquoi l'aide que l'on reçoit est souvent soit minime soit mauvaise, et que par conséquent on se retrouve à s'aider plutôt entre gens tout cassés et que oui, en effet oui, ça demande de l'énergie.

Ces gens là sans difficultés qui me disaient à l'aise que le problème c'était mon entourage.
Pas la société.
Pas les valides qui n'en ont rien à foutre de nous.

Non, le problème, c'est nous.

En vrai y'a directement un jugement dans mon introduction de question.

Le "parce que ça fait gothique" ne devrait pas être là

Show thread

Les gens qui portent des lames de rasoir à leur cou parce que ça fait gothique...

J'ai beaucoup de questions.

Témoignages de maltraitance psy 

Pensée à cette amie borderline qui sur une crise se tapait la tête contre les murs :

Les soignants ont dit "laissez faire elle fait semblant elle en aura marre dans quelques instants"

Pensée à cette autre amie borderline à qui on vient de rire au nez sur une crise suicidaire (et qu'on a viré de l'hôpital y'a une semaine)

Pensée à ces gens qu'on surdose en neuroleptique plutôt que de faire un travail sur le fond

Pensée à moi qu'on a surdosé en médicament au début de mon chemin psy parce que "tout se soigne par antidépresseur, si ça marche pas, plus haut la dose !"

Pensée à cette psychiatre qui m'a dit que j'avais pas de raison de vivre vu que me marier et avoir des gosses n'est pas mon idéal (pendant une crise suicidaire)

Pensée à cette personne qui s'est retrouvée avec son psychiatre et ses parents reconnus pour être maltraitants et la mettre en état de choc : dans la même pièce

Pensée pour mon psychiatre qui s'en fout que je fasse limite des tentatives de suicide

Pensée à cet autre psychologue dont le job était juste de me regarder pendant 40 minutes de séance

Pensée à ceux qui ont dit à une amie borderline qu'elle faisait des enfantillages à se mutiler

Pensée à l'infirmier d'hôpital psy qui m'a dit "vous avez pas bientôt fini ?" face à mes mutilations récentes

J'en tremble
J'en tremble PARCE QUE VOUS TUEZ DES GENS

For fuck's sake, we are in the 21th century and you are yet still NOT listening to people with BPD

Like they overdo it
Like they're lying
Like they're too much
Like they're seeking attention

You are talking about human BEINGS.

Being bipolar means routines are one of the main focus for stability.

I've tried, abandoned, and tried over again many routines but nothing sticks with me. Either I get triggered and go in a new phase and let go of my prior stability, or it's a routine a bit too strong for the strength I have while living with CPTSD and OSDD.

So, I'm just asking this here because this instance has a huge amount of character per toot :

Do you have any app helping you managing your routine? Not something like habitica, but something with simple good simple visuals which helps you seeing what your week is going to be and easy to manage?

Thanks ~
If it works on both a /e/ phone and a computer that's definitely a plus.

Realizing and getting in touch with the fact I am clearly an obsessive kind of person, and that it derails my days and nights.

Just learning tonight that more than 25% of people having bipolar disorder do have obsessive behavior, why did nobody tell me that

Putting this in public so that it can help someone as clueless as myself hopefully

C'est sympa les gens qui refont la réalité dans leur tête pour que ça corresponde aux ressentis qu'ils veulent avoir, quand même.

How convenient really.

Show thread
Plural Café

Plural Café is a community for plural systems and plural-friendly singlets alike, that hopes to foster a safe place for finding and interacting with other systems in the Mastodon fediverse.